Un grand Monsieur nous a quittés ....

C'est avec une très grande tristesse que nous avons appris le décès d'une figure historique et emblématique de notre club : Gérard Daucé nous a malheureusement quittés subitement ce jeudi 16 novembre.

Nos pensées vont à sa famille et à ses proches et  tout particulièrement à Annie sa femme qui est aussi notre trésorière à qui nous pensons bien fort.

 

Ses obsèques auront lieu mardi prochain, le 21 novembre à 10h30 en l'église de Romillé.

 

Afin d'honorer sa mémoire, une minute de silence sera observée par nos équipes ce weekend au début de chaque rencontre.

 
Un bénévole avec plus de 50 années au service de son club .....
Gérard était au club depuis sa création d'abord comme joueur puis ensuite comme dirigeant. Membre du bureau, il s'occupait tout particulièrement de l’approvisionnement et de l'intendance.
Jamais avare d'un coup de main, il répondait toujours présent. Il était notamment le spécialiste incontesté de la grillade.
Sa gentillesse, sa jovialité et son humour faisaient qu'à chaque fois que vous le croisiez, vous ne pouviez que passer du bon temps. Il avait le chic pour vous mettre de bonne humeur.
Il aimait rendre service et ne se contentait pas seulement de répondre présent pour sa section. On pouvait aussi le voir aux grillades pour la Rotte des Gobions.
Maillon ô combien important lors de notre dernier événement, la Tartifoot, Gérard était un bénévole dévoué corps et âme.
Gérard tu vas nous manquer !
Ciao ... et encore merci pour tout.....

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Toquet Henri (mardi, 21 novembre 2017 09:08)

    c'est une grande tristesse...
    Je l'avais retrouvé il y a deux mois comme hier, il y a 20ans.
    On est jamais mort tant que vos amis vous survivent. ..
    Bon courage à Annie et ses enfants
    Henri

  • #2

    guillemois Paule (jeudi, 23 novembre 2017 22:15)

    Qui ne connaissait pas Gérard ? Impossible, toute les générations de romillé, on une histoire à raconter avec lui ! Moi, il me prenait en stop à Montauban de bretagne quand j'étais collégienne et je peux vous dire qu'avec lui, je me sentais en toute sécurité. Je suis triste pour sa famille et ses proches.
    Paule